Jacques Brel "Vieillir" Songtext

Vieillir

VieillirMourir en rougissantSuivant la guerre qu'il faitDu fait des AllemandsA cause des Anglais

Mourir baiseur intègreEntre les seins d'une grosseContre les os d'une maigreDans un cul de basse-fosse

Mourir de frissonnerMourir de se dissoudreDe se racrapoterMourir de se découdre

(refrain)Ou terminer sa courseLa nuit de ses cent ansVieillard tonitruantSoulevé par quelques femmesCloué à la Grande OurseCracher sa dernière dentEn chantant "Amsterdam"

Mourir, cela n'est rienMourir, la belle affaire !Mais vieillir… Oh ! vieillir

Mourir, mourir de rireC'est possiblement vraiD'ailleurs la preuve en estQu'ils n'osent plus trop rire

Mourir de faire le pitrePour dérider l' désertMourir face au cancerPar arrêt de l'arbitre

Mourir sous le manteauTellement anonymeTellement incognitoQue meurt un synonyme

(refrain)

Mourir couvert d'honneurEt ruisselant d'argentAsphyxié sous les fleursMourir en monument

Mourir au bout d'une blondeLà où rien ne se passeOù le temps nous dépasseOù le lit tombe en tombe

Mourir insignifiantAu fond d'une tisaneEntre un médicamentEt un fruit qui se fane

(refrain)

Hier finden Sie den Text des Liedes Vieillir Song von Jacques Brel. Oder der Gedichttext Vieillir. Jacques Brel Vieillir Text.