Nana Mouskouri "Le temps qu'il nous reste" lyrics

Translation to: EN FI HU ES

Quelle importance le temps qu'il nous reste,
nous aurons la chance de vieillir ensemble :
au fond de tes yeux vivra ma tendresse,
au fond de mon cœur vivra ta jeunesse.

Comme une prière du temps de l'enfance
ces mots sur tes lèvres me donnent confiance.
Je nous imagine ta main dans la mienne,
nos moindres sourires voudront dire je t'aime.

Mais l'un de nous s'en ira le premier,
il fermera ses yeux à jamais
dans un tout dernier sourire.
Et l'autre en perdant la moitié de sa vie,
restera chaque jour dans la nuit.
Son cœur bien sûr battra,
mais pour qui, mais pourquoi ?

Ton pas résonne, la porte s'entrouvre,
mon cœur bat plus vite et je te retrouve.
Quand nos mains se tiennent j'oublie tout le reste,
j'ai l'impression même que le temps s'arrête.

Mais l'un de nous s'en ira le premier,
il fermera ses yeux à jamais
dans un tout dernier sourire.
Un jour, l'un de nous sera trop fatigué,
s'en ira presque heureux le premier
et l'autre sans tarder viendra le retrouver.
~ ~ ~
Je nous imagine ta main dans la mienne,
nos moindres sourires voudront dire je t'aime.

How does it matter the time we have left,
We'll have the chance to grow old together :
My tenderness will live in the deep of your eyes,
Your youth will live in the deep of my heart.

Like a prayer from childhood,
these words on your lips give me faith.
I can imagine us, your hand in mine,
our smallest smiles will mean I love you.

But one of us will leave first,
And close his eyes forever
With a final smile.
And the other, losing half his life,
Will remain in the night every day.
His heart of course will beat,
But for whom ? But why ?

Your step sounds, the door opens,
My heart beats faster and I find you again.
When our hands are holding I forget about everything else,
I feel like time itself has stopped.

But one of us will leave first,
And close his eyes forever
With a final smile.
One day one of us will be too tired,
And, almost happy, will leave first
And the other, without delay, will follow.
~ ~ ~
I can imagine us, your hand in mine,
our smallest smiles will mean I love you.