Mylène Farmer "Pas le temps de vivre" lyrics

Translation to: EN FI IT PT

Il est des heures où
Les ombres se dissipent
La douleur se fige
Il est des heures où
Quand l'être s'invincible
La lèpre s'incline
Mais si j'avais pu voir qu'un jour
Je serai qui tu hantes
Qu'il me faudrait là ton souffle
Pour vaincre l'incertitude
Ecrouer ma solitude

Il est des heures où
Les notes se détachent
Les larmes s'effacent
Il est des heures où
Quand la lune est si pâle
L'être se monacale
Mais je erre comme une lumière
Que le vent a éteinte
Mes nuits n'ont plus de paupières
Pour soulager une à une
Mes peurs de n'être plus qu'une

Je n'ai pas le temps de vivre
Quand s'enfuit mon équilibre
Je n'ai pas le temps de vivre
Aime-moi entre en moi
Dis-moi les mots qui rendent ivres
Dis-moi que la nuit se déguise
Tu vois je suis comme la mer
Qui se retire de n'avoir pas
Su trouver tes pas

Il est des heures où
Mes pensées sont si faibles
Un marbre sans veines
Il est des heures où
L'on est plus de ce monde
L'ombre de son ombre
Dis de quelle clef ai-je besoin
Pour rencontrer ton astre
Il me faudrait là ta main
Pour étreindre une à une
Mes peurs de n'être plus qu'une

There are times when
Shades vanish ;
Pain stops.
There are times when,
While the being is invincible, 1
Leprosy bows down
But if could have noticed that I one day
Will be the one you haunt ;
That I would need your breath
So as to defeat doubt ;
So as to imprison my solitude.

There are times when
Notes leave ;
Tears disappear.
There are times when,
While the moon is like so wan,
The being is monastic 2
But I rove like a light
Turned off by the wind.
My nights are with no eyelids anymore
So as to ease one by one
My fears of being only one person.

I have no time to live
When my balance flies away
I have no time to live
Love me, get into me
Tell me the words making one delirious
Tell me that the night disguises
See, I am as the sea
Drawing back after being
Unable to find your track

There are times when
My thoughts are like so weak ;
A marble with no veins.
There are times when
We no longer belong to the Earth
A mere shadow of our former self 3
Tell me which key I need
So as to come across your star.
I would need your hand
So as to ease one by one
My fears of being only one person.