Alcest "Là où naissent les couleurs nouvelles" paroles

Traduction vers: EN EO FI ES TR

J'ai toujours vécu ici pourtant
Tel un étranger errant
Sur cette terre, esseulé,
En perpétuel détachment,
J'entends en moi l'appel d'un autre univers
Qui résonne amèrement.

Les yeux rivés vers le ciel,
Portant le fardeau de mon corps,
Je perçois ma demeure
Perdue dans le nuées.
Trop de pesanteur ici, de bras obstinés
Retenant les esprits voyageurs
Sur le point de s'échapper.

D'ici-bas je perçois ma demeure,
Ses prairies éternelles
Perdues dans les nuées.
Là où naissent les couleurs nouvelles,
Là où cœur et mon âme sont restés.

I've always lived here, though
Like a stranger wandering
Across this land, forsaken
In a perpetual state of detachment
I hear the call of another universe inside of me
It resounds bitterly

My eyes are staring up at the sky,
Carrying the burden that is my body
I sense my home,
Lost inside the clouds
Too much gravity here, too many stubborn arms
Holding back the travelling spirits
About to get free

From down here, I sense my home
Its eternal meadows
Lost inside the clouds
Where the new colours are born
Where my heart and my soul remained