Alain Barrière "Écoute bien, c’est un tango" Liedtext

Übersetzung nach: ES

Écoute bien, c’est un tango
Quand j’étais jeune on le dansait
Corps contre corps on s’étreignait
Pour tout le temps que ça durait

Écoute bien, c’est un tango
Danse reine de mes printemps
Danse fleur de mes dix-sept ans
C’est le tango

Écoute bien, ne sourit pas
À Buenos Aires, Piazzola
Te ferait comprendre illico
Te prouverait el contrario

Écoute bien, rapproche-toi
Le vent nous porte loin déjà
Grignote pas l’érotico
De mon tango

Danse,
Tango de la première chance
Tango des rires et des silences
On dansait les yeux dans les yeux

Danse,
Tango des dernières vacances
Tango de la vie qui balance
Découverte du merveilleux

Trois musiciens, basse et piano
Soutenant le bandonéon
Nous faisaient gravir col canto
Les étages de la passion

Écoute un peu si c’est bidon
Ça vit, ça bouge le tango
Ce n’est pas la danse en solo
Mais en duo

Et ne ris pas, c’est pas malin
Ça vaut bien les rythmes’ricains
Où chacun danse dans son coin
Où chacun danse en bon pingouin

C’est pas la danse incognito
Mais c’est le feu de braséro
Non, ne crie pas si vite haro
Sur mon tango

Danse,
Tango de la première chance
Tango des rires et des silences
On dansait les yeux dans les yeux

Danse,
Tango des dernières vacances
Tango de la vie qui balance
Découverte du merveilleux

Écoute bien, c’est un tango
Quand j’étais jeune on le dansait
Corps contre corps on s’étreignait
Pour tout le temps que ça durait

Écoute bien, c’est un tango
Danse reine de mes printemps
Danse fleur de mes dix-sept ans
C’est le tango

Écoute bien, ne sourit pas
À Buenos Aires, Piazzola
Te ferait comprendre illico
Te prouverait el contrario

Écoute bien, rapproche-toi
Le vent nous porte loin déjà
Grignote pas l’érotico
De mon tango