Terroristic russia is bombing Ukraine now.
Please, go and ask your governments to stop them.
Ask to switch them off SWIFT, payments, exports, EVERYTHING!
Help Ukraine financially:
Bank of Ukraine

Édith Piaf "Qu'as-tu fait John ?" Liedtext

Übersetzung nach: EN

Dans le cœœur de la Louisiane,
John, sous un soleil de plomb,
Travaille près de La Savane
Dans un grand champ de coton.
Il transpire à grosses gouttes.
Il a chaud, il n'en peut plus
Lorsque soudain, sur la route,
Une foule est accourue.
Vers le pauvre John qui tremble,
Margaret lève le doigt.
À la foule qui se rassemble,
Elle a dit : « Il s'est jeté sur moi ! »

Qu'as-tu fait John ? Qu'as-tu fait ?
Il s'est jeté sur une femme blanche.
Qu'as-tu fait John ? Qu'as-tu fait ?
Il avait trop bu dimanche,
Ivre comme un porte-paix.
Qu'as-tu fait John ? Qu'as-tu fait ?

On emmène John au village
À la maison du shérif.
Tous les blancs, hurlant de rage,
Réclament un jugement hâtif.
« C'est un salaud : qu'on le pende !
Pour leur donner une leçon ! »
John gigote sous la branche.
Un frisson, puis c'est fini.
Les hommes blancs, les femmes blanches
Vont se coucher dans la nuit.

Qu'as-tu fait John ? Qu'as-tu fait ?
Faut pas toucher aux femmes blanches.
Qu'as-tu fait John ? Qu'as-tu fait ?
T'as l'air fin au bout de la branche !
T'es pendu et c'est bien fait.
Qu'as-tu fait John ? Qu'as-tu fait ?

Sur la maison qui sommeille,
Margaret frappe à grands coups.
Le shérif qui se réveille
Lui demande : « Que voulez-vous ?
C'est moi qui voulais le nègre,
Dit-elle. Je viens m'accuser.
C'est moi qui aimais le nègre,
Puis John m'a refusée. »
Le shérif est en colère :
« Oh ! Que d'histoires pour un Noir !
Allons, faut pas vous en faire !
Bonsoir, Margaret ! Bonsoir ! »

Qu'as-tu fait John ? Qu'as-tu fait ?
Refuser une femme blanche !
Qu'as-tu fait John ? Qu'as-tu fait ?
Te vv'là pendu à une branche.
Une voix répond dans le vent :
« Il est plus heureux qu'avant...
John est au paradis...
Où les pauvres nègres y prient.
John est maintenant joyeux. »
Il est à la boîte du Bon Dieu...

In the heart of Louisiana,
John, under a blazing sun,
Worked near the Savannah
In a large cotton field.
He transpired in large droplets.
He is hot, he can do no more
When suddenly, on the road,
A crowd came running
Toward the poor John who trembles,
Margaret lifted a finger.
To the crowd who is gathered,
She said: "He threw himself on me!"

What have you done John? What have you done?
He had thrown himself on a white woman.
What have you done John? What have you done?
He had too much to drink Sunday,
Drunk as a peace-door.
What have you done John? What have you done?

We took John to the village
To the home of the sheriff.
All whites, shouting in rage,
Demanding a hasty judgment.
"He is a bastard: hang him!
To give them a lesson!"
John wriggles under the branch.
A shiver, and then it is finished.
The white men, white women
Are going to sleep in the night.

What have you done John? What have you done?
Must not touch the white women.
What have you done John? What have you done?
You look finished at the end of the branch!
You're hanged and it is done well.
What have you done John? What have you done?

On the sleeping house,
Margaret banged loudly.
The sheriff who wakes up
Asks her: "What do you want?"
"It is me who wanted the Negro",
She says. "I accuse myself.
It is me who loved the Negro,
And then John refused me."
The sheriff is angry:
"Oh! What stories for a black!
Go, you must not do that!
Good evening, Margaret! Good evening!"

What have you done John? What have you done?
To refuse a white woman!
What have you done John? What have you done?
You there hanging from a branch.
A voice answers in the wind:
"It is more happy as before...
John is in heaven...
Where the poor Negroes pray.
John is merry now."
He is the box of good God...