Olivia Ruiz "My Lomo & Me" paroles

Traduction vers: EN

Je loue des chambres d’hôtel aux étages élevés
Je fixe les quelqu’un de ma fenêtre
Avant de les capturer
Je les habille de peut-être
C’est l’attraction de l’esseulée

Je photographie des gens heureux
Pour essayer de leur ressembler
J’admire cet éclat dans leur yeux
L’étudie pour le développer

Je loue des chambres d’hôtel en étages élevés
J’aime les minois facétieux
Leurs sourires écorchés
Maladroits, paresseux, fragiles ou réprimés

Je photographie des gens heureux
Sur le papier leurs rayons se voient
Je ne trouve rien de plus précieux
Que cette étincelle ornée de soie

Mais si j’entraperçois
Au travers de ma tête embuée
L ombre d’un orage
Au loin dans une maisonnée
Je tire les rideaux et grimpe sur le toit
Regarder les photos Lomo de toi et moi

Je photographie des gens heureux
Pour essayer de leur ressembler
J’admire cet éclat dans leur yeux
L’étudie pour me le développer

Je photographie des gens heureux
Pour essayer de leur ressembler
J’admire cet éclat dans leur yeux
L’étudie pour me le développer

Je photographie des gens heureux
Sur le papier leurs rayons se voient
Je ne trouve rien de plus précieux
Que cette étincelle ornée de soie

I rent hotel rooms on high floors
I stare at unknown people through my window
Before capturing them
I dress them with lots of "maybe"
It's the enterntainment of the lonely

I take pictures of happy people
To try to look like them
I admire that shine in their eyes
And study it to develop it

I rent hotel rooms on high floors
I like mischievous little faces
Their scarred smiles
Clumsy, lazy, fragile or repressed

I take pictures of happy people
On the paper, their rays are visible
Nothing's more precious to me
Than this spark decorated with silk

But if I see
Through my foggy head
The shadow of a thunderstorm
Far in a household
I draw the curtains and jump on the roof
To look at the pictures of you and me, Lomo

I take pictures of happy people
To try to look like them
I admire that shine in their eyes
And study it to develop it

I take pictures of happy people
To try to look like them
I admire that shine in their eyes
And study it to develop it

I take pictures of happy people
On the paper, their rays are visible
Nothing's more precious to me
Than this spark decorated with silk